All is Lost

 

« Au commencement était… le silence. » Voilà le meilleur résumé qui me vient à l’esprit pour All is Lost, film minimaliste génial réalisé par J. C. Chandor avec comme unique acteur Robert Redford. La quasi-absence de mot conduit à la dérive, comme ce bateau brisé, au chaos de l’irrationnel… et tout autant à l’essentiel : l’instinct de survie. À quoi bon le verbe quand, immergé dans la nature, il faut sauver sa peau ?

Que de scènes géniales… Quand il se bouche les oreilles, comme pour faire taire le silence… Quand il commence à écrire parce qu’il comprend qu’il va mourir… Quand il brûle tous les mots, sa dernière carte, dans un ultime sursaut de survie… Plongé dans l’essentiel, on a tout à gagner devant All is Lost.  Chapeau.

 

Une réflexion au sujet de « All is Lost »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *