Plus que quelques heures !

Plus que quelques heures avant la fin du monde : pour certains c’est aujourd’hui à 12h11, heure française, pour d’autres demain à 0h32. Quoi qu’il en soit, dépêchez-vous donc pour… descendre le Château Pétrus 1945 que vous gardiez pour le mariage de votre fille… dire à votre collègue de bureau que c’est un gros naze… donner 100€ à tous les clochards que vous croisez… faire l’amour avec le(la) voisin(e) qui vous excite depuis des mois… Hum, que c’est bon ! Comme quoi, il y a du bon dans ces croyances eschatologiques : la Grande Liberté, enfin !

 

Manipulations politiciennes

Mon Gégé, depuis quelque temps, on te fait jouer de force le rôle de Lucifer, le Mal personnifié. Toi qui cultives le bon vin de chez nous, aime la bonne la chair de chez nous… la vie française quoi… Toi qui as payé à la France 145M€ d’impôts en 45 ans de carrière, certainement plus que le Président et tous les ministres réunis… Toi qui as tant contribué à valoriser dans le monde l’image de la France, plus que (à mon humble avis) ne le feront jamais le Président et sa tribu… C’est toi que l’on a choisi pour une vile manœuvre politicienne. Le peuple se rend-il seulement compte d’être vulgairement manipulés ? Je m’explique.

L’équipe Hollande arrivée au pouvoir s’est enfin rendu compte que les rêves se heurtent toujours aux réalités et n’a d’autre choix que de faire une politique économique de droite. Tout ceci provoque de sérieux remous dans son camp alors, pour calmer la gronde et resserrer les rangs, on utilise cette vieille technique politicienne : cibler un symbole, le pointer du doigt, le fustiger… et, comme par miracle d’un rêve ravivé, le peuple se sent à nouveau réuni, en harmonie morale retrouvée ! Cela fonctionne, bien entendu, mais pour un temps seulement, car le peuple soudainement (re)projeté au ciel des nobles Idées refait vite l’expérience de la gravité pour s’écraser à nouveau sur le Réel. Au XXIe siècle, on ne manipule pas un peuple comme une bande de gamins à la queue leu-leu.  Le rôle de l’État ne consiste pas à endormir le peuple, mais à le réveiller ! À l’heure où le divorce entre peuple et politique n’a jamais été aussi proche depuis le premier choc pétrolier, ces vieilles méthodes peu glorieuses risquent d’accélérer la haine du politique et le retour de manivelle risque d’être sévère pour le pouvoir en place. Tout ceci ne m’inspire qu’un mot : minable !

Mon Gégé, laisse les nouveaux Inquisiteurs fustiger les « salauds de riches », les « enfoirés de patrons »… C‘est ainsi qu’on est qualifié en France quand on réussit. Quel message encourageant pour notre jeunesse ! Non, décidément, ton costume diabolique ne convainc pas. Continue donc à jouer les rôles que Tu choisis, où tu voudras.